Installer ce thème

L’association Transistor propose, à travers le regard et la parole des habitants, de réaliser un guide sensible autour d’une dizaine d’oeuvres publiques de la ville de Rennes. Hub #03 permettra pendant un an, d’explorer des oeuvres, de se rencontrer et d’écahnger une fois par mois.
Le 20 avril 2014, l’équipe de Transistor a rencontré une dizaine de personnes qui ont bien voulu participer autour de l’oeuvre de Claudio Parmiggiani, Fontaine.
Le 20 septembre, nous serons place de Bretagne, autour de l’oeuvre Des baigneuses pas très académiques de Gérard Collin Thiébaut. On compte sur vous !

Plus d’infos > http://transistor35.wix.com/transistor35#!hub03/cnly

La ville de Rennes possède une riche collection d’œuvres publiques. Une soixantaine d’oeuvres sont inscrites dans différents quartiers de la ville.  Pour que la culture rennaise soit partagée par l’ensemble de la population, qu’elle crée des solidarités comme des débats et soit un élément structurant de la vie citoyenne, il est essentiel qu’elle irrigue constamment son projet de territoire et qu’elle permette la mobilisation des habitants. Ainsi, fidèle aux objectifs du projet HUB, nous sommes partis du constat qu’aucun support n’existait pour rendre compte des différentes œuvres publiques. Nous avons donc décidé de développer un objet graphique, en impliquant les habitants dans sa réalisation par la création de temps d’échanges et de récolte de parole de citoyenne autour de 10 œuvres de l’espace public.
Venez nous rencontrer le samedi 19 avril à la Fontaine de Claudio Parmiggiani, à partir de 15h ! 
Afin de nous rencontrer et d’échanger autour de cette oeuvre. Vous aurez l’occasion d’exprimer et de transmettre votre regard, anecdote, dessins, photos autour de cette oeuvre et de construire avec nous, le prochain guide “sensible” des oeuvres publiques rennaises ! 
Plus d’infos > http://transistor35.wix.com/transistor35#!hub03/cnly

La ville de Rennes possède une riche collection d’œuvres publiques. Une soixantaine d’oeuvres sont inscrites dans différents quartiers de la ville.  Pour que la culture rennaise soit partagée par l’ensemble de la population, qu’elle crée des solidarités comme des débats et soit un élément structurant de la vie citoyenne, il est essentiel qu’elle irrigue constamment son projet de territoire et qu’elle permette la mobilisation des habitants. Ainsi, fidèle aux objectifs du projet HUB, nous sommes partis du constat qu’aucun support n’existait pour rendre compte des différentes œuvres publiques. Nous avons donc décidé de développer un objet graphique, en impliquant les habitants dans sa réalisation par la création de temps d’échanges et de récolte de parole de citoyenne autour de 10 œuvres de l’espace public.

Venez nous rencontrer le samedi 19 avril à la Fontaine de Claudio Parmiggiani, à partir de 15h !

Afin de nous rencontrer et d’échanger autour de cette oeuvre. Vous aurez l’occasion d’exprimer et de transmettre votre regard, anecdote, dessins, photos autour de cette oeuvre et de construire avec nous, le prochain guide “sensible” des oeuvres publiques rennaises !

Plus d’infos > http://transistor35.wix.com/transistor35#!hub03/cnly

A vous de vous raconter votre histoire !

A l’école Louise Michel en compagnie des Emplumés

De janvier à Mars, Elodie Quenouillère, scénographe/plasticienne, membre de la Compagnie Les Emplumées, propose aux enfants de maternelle, d’aborder la construction d’une maison qui deviendra aire de jeux. Elle sera réalisée et pensée par les enfants. On a hâte de voir le résultat !

De janvier à Mars, c’est Elodie Quenouillère de la compagnie des Emplumées qui poursuit le projet Dessine moi une maison auprès des enfants de l’école Louise Michel ! Aujourd’hui, elle abordera avec eux différentes visions de la maison mais également de l’action d’habiter. La seconde partie de la séance sera destinée à jouer à l’intérieur de sa maison en stimulant l’imagination de chacun. 
> Plus d’infos sur Mlle Quenouillère et la compagnie les Emplumées : http://cielesemplumees.blogspot.fr/p/blog-page.html
De janvier à Mars, c’est Elodie Quenouillère de la compagnie des Emplumées qui poursuit le projet Dessine moi une maison auprès des enfants de l’école Louise Michel !
Aujourd’hui, elle abordera avec eux différentes visions de la maison mais également de l’action d’habiter. La seconde partie de la séance sera destinée à jouer à l’intérieur de sa maison en stimulant l’imagination de chacun.
> Plus d’infos sur Mlle Quenouillère et la compagnie les Emplumées : http://cielesemplumees.blogspot.fr/p/blog-page.html

Quand les transistants ont la parole !

Initié par l’association Transistor, le projet Dessine moi une maison permet à trois artistes de vivre une expérience de partage, d’échanges et de transmission en proposant une exploration artistique de la maison aux enfants de l’école maternelle Louise Michel, à Rennes.
Faustine Beuve > faustinebeuve.wix.com

My House par Ilés

My House par Ilés

My House par Joséphine, Jeanne et Morann

My House par Joséphine, Jeanne et Morann

MyHouse par Cyriane

MyHouse par Cyriane

Je raconte mon histoire, à l’Ecole Louise Michel, à Rennes

// Imagerie et Narration //

Mardi 5 et jeudi 7 novembre 2013

Imagerie et Narration

A partir du matériaux fard de Jean-Pierre Raynaud, le carreaux de faïence blanc, les enfants accompagnés par l’Artiste Faustine Beuve ont réalisé une narration fragmentée. En collant une image par carreau, selon l’esthétique de la photocopie, les enfants ont pu constituer une histoire qui ne se raconte que par l’image. Ainsi, plusieurs lectures sont possibles et laissent le champ libre à un imaginaire pluriel.

> Jean Pierre Raynaud est un plasticien français On reconnaît son art à l’utilisation récurrente et particulière qu’il fait du carrelage blanc en céramique avec joints noirs, des panneaux de signalisation, et des pots de fleurs remplis de ciment. Le travail de Jean-Pierre Raynaud se caractérise principalement par ses sculptures, ses installations et ses constructions monumentales.

 Container Zero, 1988, Centre Georges Pompidou

Je détruis ma maison, et ça me rend heureux…

Je fabrique ma maison, en écoutant Our House de Madness !

J’habite ma maison, à l’école Louise Michel, Rennes.